Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Feb

Miyamoto Musashi (1584-1645)

Publié par Furansuzen  - Catégories :  #Histoire du Japon

Musashi Miyamoto (武蔵 宮本), de son vrai nom Takezō Shinmen (Miyamoto étant le nom de son village de naissance et Musashi, une autre façon de lire les idéogrammes écrivant Takezō), est l'une des figures emblématiques du Japon et le plus fameux escrimeur de l'histoire de son pays.

Son père mourut alors qu'il était âgé de 7 ans, ce qui le contraignit à passer son enfance sous la tutelle de son oncle, moine et propriétaire d'un monastère. Il combattit en duel et tua pour la première fois à 13 ans (contre Arima Kihei en 1596
). 
Âgé de 17 ans, il participa à la
bataille de Sekigahara (1600) qui vit la victoire de l'armée de Ieyasu Tokugawa suite à la mort de Hideyoshi Toyotomi
. Engagé dans le camp des perdants, il fut laissé pour mort sur le champ de bataille. 

                                        Musashi.jpg









 
   




Autoportrait

Battu, il devint un rônin(Samouraï sans maître) et erra plusieurs mois sans but. A ce moment-là il développa sa propre technique de combat à deux sabres (niken ryû) et devint un maître d'armes redouté.

Jusqu'à l'âge de 29 ans, il participa à une soixantaine de duels, la plupart avec un sabre en bois (
bokken) alors que ses adversaires avaient de vrais sabres (katana). Son dernier duel (le plus fameux) eut lieu le 13 avril 1612 contre l'autre plus grand escrimeur du Japon, Kojirō Sasaki, qu'il vainquit sur l'île de Funa grâce à un long bokken, taillé dans une rame du bateau qui l'y amenait. 

th_414px-Musashi_ts_pic.jpg









Il arrêta ensuite les duels puis fut chargé, en 1637, du commandement d'un corps d'armée du seigneur Ogasawara, pour ses anciens adversaires, les Tokugawa. Il participa au siège du château de Hara en
1638, lors de la révolte des chrétiens menés par Shirō Amakusa. En 1640, il devint l'instructeur de la puissante famille Hosokawa. 

Miyamoto.jpg

Musashi incarné par Toshiro Mifune


À l'âge de 59 ans (1643) il part pour le mont Iwato, situé près de Kumamoto, où il s'installe dans la grotte de Regandô. Il y dispose une table basse, et commence à rédiger Gorin no sho, un ouvrage de stratégie, traduit en français par "livre des 5 anneaux" ou "traité des 5 roues".  C'est aussi à cette époque qu'il exécuta ses plus belles peintures.  

Il créa une école d'escrime (ryū) nommée tout d'abord École des deux sabres (Niken ryū), puis École des deux cieux (Niten ryū), mais ayant un style hors du commun (utilisation simultanée de deux sabres, l'un court, l'autre long) et peu d'audience auprès de l'empereur, son style ne perdura pas. 

Aujourd'hui son école existe toujours et est assurée par une lignée de maîtres qui descendent directement des disciples de Musashi. Cette école est la Hyōhō Niten Ichiryū(Première École des Deux Cieux). 

undefined















Vers la fin de sa vie, il médita et fit une introspection sur son passé et son expérience ; il en déduisit que les principes qu'il avait mis en œuvre dans son art martial (duels) pouvaient aussi être mis en œuvre non seulement en stratégie militaire (affrontement de masse) mais aussi dans tous les domaines. Les « cinq anneaux » ou « cinq cercles » font référence aux cinq étages des monuments funéraires bouddhiques (gorintō) qui représentent les cinq éléments de la tradition japonaise. Le livre comporte donc cinq chapitres :

  • Terre : grandes lignes de la tactique,
  • Eau : se forger physiquement et spirituellement,
  • Feu : tactique à appliquer dans les duels et les grandes batailles,
  • Vent : critique des autres écoles de sabre,
  • Vide : un énoncé de l'idéal du samouraï ; notons que la notion de vacuité en tant que but à atteindre est un thème récurrent dans les budō.

L'ouvrage est désormais aussi une référence dans le monde des affaires et de la gestion. On utilise essentiellement les 9 principes issus de ce traité :

  1. Éviter toutes pensées perverses.
  2. Se forger dans la voie en pratiquant soi-même.
  3. Embrasser tous les arts et non se borner à un seul.
  4. Connaître la voie de chaque métier, et non se borner à celui que l’on exerce soi-même.
  5. Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose.
  6. En toutes choses, s’habituer au jugement intuitif.
  7. Connaître d’instinct ce que l’on ne voit pas.
  8. Prêter attention au moindre détail.
  9. Ne rien faire d’inutile.


Films

 

Anime

  • Shura no Toki (L'ère des Shura) dessin animé japonais réalisé en 2004.
  • Vagabond, un manga de Takehiko Inoue, adaptation des romans La Pierre et le Sabre et La Parfaite Lumière.
  •               th_Vagabondv12c114144-145.jpg
  •  

  •                shura-no-toki2-copie-1.jpg   

Bibliographie

 

  • Musashi, le samouraï solitaire, de William Scott Wilson, éd. BUDO (traduction française), 2006. L'auteur y décrit le parcours résolu à travers le Japon du XVIIe siècle, de ce singulier personnage qui devint tour à tour guerrier accompli, artiste reconnu et bouddhiste convaincu. L'intérêt de cette biographie, écrite à partir de recherches minutieuses, tient dans la volontée sincère de l'auteur à vouloir nous délivrer une image authentique de Musashi, souvent bien loin des mythes qui entourent le guerrier, tout en présentant les contextes politiques et culturels de l'époque.
  • Gorin no Sho, le livre de la stratégie enseignée au XVIIe siècle par Miyamoto Musashi, Roland Habersetzer, Dragon n°1, décembre 2003, éd. Mathis
  • Miyamoto Musashi : l'homme et l'œuvre, mythe et réalité, Kenji Tokitsu, éd. Désiris, 1998
  • La vie de Musashi a fait l'objet d'un cycle de deux livres, écrits par Eiji Yoshikawa, La Pierre et le Sabre et La Parfaite Lumière. Attention, ces deux ouvrages ne sont en aucun cas des biographies, mais bien des romans ; si certains faits historiques et traits marquants sont conservés, la plus grosse partie est inventée.

      La-pierre-et-le-sabre-copie-1.jpg
Miyamoto Musashi mourrut en 1645. Mais un mythe était né...

Commenter cet article

sosso 19/03/2008 22:28

tres joliement construit et tres interressant bravo beau travail

Furansuzen 19/03/2008 22:40

Bonsoir Sosso, enchantée... merci pour le commentaire mais mes sources proviennent de Wikipédia!!!!!!!!!!!!! A bientôt et bonne soirée...Furansuzen

À propos

Shiatsu, Japon, Arts Martiaux, Zen