Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Feb

Japon:Histoire/ L'Ere Heisei (8)

Publié par Furansuzen  - Catégories :  #Histoire du Japon

L'Ere Heisei ( de 1989 à nos jours)

Après la mort de l'Empereur Hirohito-Shôwa en 1989, son fils Akihito monta sur le trône à l'âge de 56 ans, inaugurant un règne auquel il donna le nom de Heisei, qui signifie "accomplissement de la Paix".


 


L'Empereur Akihito Shôwa

 

Le début des années 90 a été entaché par une série de scandales financiers qui révélèrent les relations douteuses des hommes politiques.

En 1993, le Premier Ministre était un socialiste du nom de Hosokawa Morihiro.

Hosokawa-Morihiro.jpg
Le 1er ministre Hosokawa Morihiro


De 1992 à 1995, l'Etat japonais engagea pas moins de 62.000 milliards de yen dans son économie. 

C'est aussi à cette période de recentrage sur l'Asie que le Japon revint sur son passé, sous la pression de ses voisins de Corée, des Philippines et de la Chine. Ceux-ci n'avaient  pas oublié les 20 millions de morts de la guerre du Pacifique.
La redécouverte d'archives de l'Armée Impériale et les témoignages d'anciens combattants firent reparler de cette période sombre...
En 1994, le ministre de la Justice déclara en public que la prise de Nankin, au cours de laquelle des milliers de Chinois se firent massacrer par l'Armée japonaise livrée à elle-même, n'était qu'une invention qui ne reposait sur rien (!!!!!)
(Cependant, les Premiers Ministres récents, en particulier Hosokawa Morihito et Murayama Tomiichi, ont fait des efforts pour reconnaître les fautes passées, en dépit de la vive opposition que cette attitude suscite dans le pays. De nos jours encore, les livres d'Histoire sont soumis à la censure du Ministère de l'Education.)


Massacre-Nankin2.jpg

Massacre Nankin


Hosokawa Morihiro dut quitter le pouvoir à cause d'un scandale, 7 mois après y avoir accédé.
En 1995, deux évènements tragiques heurtèrent la conscience des Japonais. En janvier, le tremblement de terre de Kôbe dans la région d'Ôsaka fit 6000 morts, 30.000 blessés et 300.000 sans-abris, en dépit des normes de construction prétendument adaptées à ce type de désastre.

Tremblement-de-terre-K-be.jpg
Tremblement de terre à Kôbe


Deux mois plus tard, les attentats à Tôkyô de la secte Aum, au moyen de gaz asphyxiant, achevèrent de mettre à mal l'indéfectible confiance en eux-mêmes des Japonais.
En 1998,le Japon accueillit pour la deuxième fois les jeux Olympiques d'Hiver, à Nagano. 

undefined                undefined            Nagano-1998.jpg

Emblèmes Nagano 1998

 


Mais l'euphorie des Japonais fut de courte durée. La situation économique ne donnait toujours pas de signe de reprise. Le Gouvernement annonça un plan de relance de près de 125 milliards de dollars. Il prévoyait d'axer ses mesures sur une politique de grands travaux, domaine où le Japon venait de montrer son savoir-faire avec l'inauguration, en avril 1998, du pont Akashi, le plus long pont suspendu du monde (3900 mètres).

Pont-Akashi.jpg


Pont Akashi

Pont-Akashi-2.jpg


Pont Akashi

Mais la récession s'installa et le taux de chômage s'accrut. Le pays tarda à sortir dumarasme. Le "plan de renaissance du Japon" se révéla inefficace. 

En avril 2001, Koizumi Junichiro entamait son mandat de Premier Ministre avec, comme  principale tâche, celle de faire oublier les scandales et les erreurs de ses prédécesseurs...



Voilà!!! A partir de là, cela n'est plus de l'Histoire mais de l'actualité...

 

Commenter cet article

À propos

Shiatsu, Japon, Arts Martiaux, Zen