Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Jun

La légende du Bouvier

Publié par FuransuZen  - Catégories :  #Légende Zen

Le Bouddha sourit et commença :
"Aujourd'hui, j'aimerais vous parler des qualités que doit développer un bon gardien de troupeau.

Un bouvier qui s'occupe correctement des ses buffles reconnaît aisément chacun d'entre eux. Il connaît leurs caractéristiques et leurs penchants, sait comment les laver, guérir leurs blessures, chasser les moustiques avec de la fumée.

Il leur trouve de bons chemins pour les faire passer, les aide, repère les gués pour traverser les rivières, leur fournit de l'herbe fraîche et de l'eau, préserve les pâturages, et laisse les vieux buffles servir d'exemple aux plus jeunes.


 

La légende du Bouvier

Ecoutez-moi bien, moines.

Tel le bon gardien de troupeau reconnaissant chacune de ses bêtes, un bhikkhu (signifie mendiant car les moines mendient leur nourriture) est capable d'identifier chaque composante de son propre corps. 

Tel le bouvier n'ignorant rien du caractère de chaque buffle, un bhikkhu sait quels actes du corps, de la parole et de l'esprit sont bons ou mauvais. 

Comme un bon gardien de troupeau sachant laver parfaitement ses bêtes, un bhikkhu doit purifier son esprit et son corps des désirs, attachements, colères et aversions.

Tel un bon gardien de troupeau soignant les plaies de ses buffles, un bhikkhu fait en sorte que ses six organes sensoriels - les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps et l'esprit - restent vigilants. 

Tel un bouvier protégeant ses bêtes des piqûres de moustiques en allumant des feux à l'épaisse fumée, le bhikkhu utilise les enseignements conduisant à l'Eveil pour éviter les tourments du corps et de l'esprit.

Comme le gardien repérant un chemin sûr pour faire passer ses buffles, un bhikkhu se tient à l'écart des sentiers qui mènent à la célébrité, à la richesse et à la luxure, il évite les endroits comme les tavernes et les lieux de spectacles.

 

Tel un bon gardien aimant ses buffles, le bhikkhu jouit de la paix procurée par la méditation.

Tel le bouvier consciencieux faisant traverser les animaux à gué, un bhikkhu s'appuie sur les 4 Nobles Vérités pour conduire sa vie. 

Comme ce bouvier procure de l'herbe fraîche et de l'eau à son troupeau, le bhikkhu respecte les 4 Etablissements de la Pleine Conscience, nourriture nécessaire à la Libération.

Tel un bon bouvier utilisant les pâturages sans les surexploiter, le bhikkhu veille à entretenir de bonnes relations avec la population pendant qu'il mendie.

Comme un bon gardien de troupeau laissant les anciens buffles servir de modèle aux plus jeunes, le bhikkhu s'inspire de la sagesse et de l'expérience de ses aînés.

Ô bhikkhus, celui qui se conformera à ces onze principes atteindra l'état d'arhat, d'Eveillé, en six ans de pratique."


Thich Nhat Hanh, 

Sur les traces de Siddharta

La légende du Bouvier
Commenter cet article

À propos

Shiatsu, Japon, Arts Martiaux, Zen